Vision


L'informatique dans l'administration - Opportunités de réutilisation

Le rythme auquel les institutions publiques souhaitent déployer de nouvelles applications n'a de cesse de croître. Par ailleurs, force est de constater que les budgets disponibles n'évoluent pas au même rythme. Nous voyons que de nombreuses institutions ont des besoins business similaires. Aussi les institutions publiques se rapprochent-elles de plus en plus, en quête de fonctionnalités destinées à alléger le travail informatique.

En effet, le développement software est une matière complexe, un défi qui peut être relevé grâce à la réutilisation, à la standardisation et aux économies d’échelle.

Un grand ROI

Sans concertation systématique, chaque nouvelle application requiert un nouveau choix architectural, une nouvelle infrastructure et un nouveau logiciel.

Or, l'administration détient un atout unique. En effet, les nombreuses institutions poursuivent un objectif similaire. Elles œuvrent ensemble au service des citoyens et des entreprises. Elles se complètent, sans entrer en concurrence.

Par l'échange d'expériences, de composants logiciels et même de services intégraux, les administrations dégagent un meilleur rendement de leurs investissements informatiques. Elles évitent des frais, accélèrent la construction d'applications nouvelles et limitent la complexité de leur portefeuille.

Connaissances, composants et services

Il est essentiel de voir la gestion de l'information au sein de l'administration comme un écosystème. Chaque institution y porte une part de responsabilité et en récolte donc également les fruits.

La réutilisation est possible à divers niveaux. Elle dépend du cycle de vie de l'application, de l'intégration avec d'autres applications, du niveau d'expertise de l'organisation et de celui des organisations partenaires ou des fournisseurs, des choix architecturaux passés... Selon les besoins de l'organisation, un autre choix s'impose parfois.

La réutilisation peut prendre différentes formes, notamment :

back2top